Dominique JACOB

Psychogénéalogie, approche quantique, soins énergétiques et spirituels

Communication animale

La communication animale s’applique à TOUS les animaux

Depuis plus de 30 ans, j’accompagne  en tant que psycho-généalogiste les humains et aujourd’hui je vois combien les animaux font partie intégrante de la famille,  vivant en osmose avec elle
Je souhaite apporter mon aide à ces animaux qui souffrent parfois sans être vraiment "compris" Ils n’ont pas les mots pour le dire, mais ils le traduisent par des maux dans leurs corps ou par des comportements inadéquats

 

A vous tous qui aimez les animaux, l’objectif de la communication animale est de communiquer d’âme à âme,  par télépathie, et de faire prendre de plus en plus conscience à de plus en plus d’HUMAINS que l’ANIMAL est là pour le guider, l’aimer sans condition et l’aider à marcher sur  le beau chemin que peut, si nous le voulons, être la Vie.
Venez faire l’expérience la plus enrichissante de communiquer avec votre animal ; il a des choses à vous dire et vous dévoilera sa mission auprès de vous et de votre famille
Je terminerai en vous proposant le code éthique de la communication animale : "Son but est de créer un équilibre, de développer la compassion, la compréhension et la communion parmi tous les êtres. Nous suivons notre Cœur honorant l’Esprit et la Vie de tous les êtres comme étant UN" (Pénélope Smith. 1990)

 

Photo chien SAM 2


Pour son bien-être dans sa vie quotidienne :

Nous pouvons lui  demander ce qu’il pense sur un sujet précis en posant par télépathie des questions claires et précises sur ce dont il a besoin :
- Désires-tu un nouveau compagnon ? Souhaites-tu avoir des petits ? De quoi as-tu besoin ?…
- As-tu des difficultés relationnelles avec quelqu’un de la famille ou bien un animal   récemment arrivé au sein du groupe ? ° Y a-t-il un problème dans son environnement: alimentation, couchage…

 

Le préparer à un changement dans sa vie :

Déménagement, intervention chirurgicale, séparation, divorce, départ en vacances, arrivée d’un bébé dans le foyer, visite chez le vétérinaire
Exemple : Lorsqu’un de mes chats, Jacob, est arrivé sur mon terrain il venait de fuir son ancienne maison parce qu’il ne s’y sentait plus bien mais il a développé un eczéma car il avait le regret de s’être séparé de la petite fille de la famille, qu’il aimait, elle. (ex-aima)

 

L’aider s’il est blessé, malade ou accidenté :
Le préparer à des soins, lui demander ce que l’on peut faire pour le soulager le rassurer, lui expliquer ce qui va se passer comme à un enfant et aider sa convalescence par des soins énergétiques qui vont considérablement écourter le temps de souffrance, voire les abolir …


Questionner pour comprendre et ensuite passer le message
Pour corriger un comportement inadapté : dégradations, agressivité, aboiements ou miaulements constants, malpropreté ou autres, lui demander : quelles sont les raisons de ton comportement ?
De quoi as-tu besoin pour changer ?

Exemples : un chat qui fait pipi partout dès que l’humain le laisse … il comprendra qu’il ne sera jamais abandonné et dès lors ces «  oublis » cesseront
Un perroquet qui s’attaquait au sang en se déplumant malheureux de voir les déchirements de ses humains au bord de la séparation – Après une seule séance, il a arrêté  de se mutiler


Améliorer votre relation avec lui
Quels sont ses besoins? ses envies? Qu’attend t-il de vous? Qu’aimerait-il partager avec vous?…

Exemples : un chat est venu chez des gens me disant qu’il en avait assez des humains, qu’il désespérait de la nature humaine, qu’il était exténué et voulait se retirer du
monde – En fait c’était l’état d’âme exact de la personne chez qui il vivait…

 

Accompagner l’animal en fin de vie ou son humain:

Je peux accompagner vos animaux dans leur fin de vie en leur transmettant vos messages et en allégeant leurs douleurs avec l’apposition des mains (magnétisme) ainsi que donner le sens de la maladie en décodage biologique ( comme pour l’humain )
Vous aider à savoir si c’est le bon moment- trop d’animaux sont euthanasiés trop tôt !!! ou trop tard par rapport à  la souffrance qu’ils endurent … Il ressent fortement notre attachement à lui ce qui est à la fois merveilleux et compliqué pour lui et peut résister au-delà des limites  du supportable par amour pour un seul membre de la famille qui n’est pas prêt à accepter son départ
Nous pouvons lui poser les questions suivantes : Que souhaites-tu à cet instant ? Que veux-tu dire à ton humain ? Souhaites-tu l’aide du vétérinaire pour t’aider à partir ?…Il faut parfois se résoudre à abréger les souffrances de son fidèle compagnon. Mais comment savoir que le moment est venu ? D’après l’accompagnement de Shaina Manceau, il est possible de vous conseiller en notre âme et conscience en lui demandant à lui ce qu’il souhaite et si c’est le bon moment. Lorsqu’un animal souffre ou va souffrir, et qu’aucun soin médical ou chirurgical ne peut soulager sa douleur alors, sans penser à votre propre peine, il sera raisonnable de mettre une fin digne à sa vie. Prolonger la souffrance de l’animal afin de prévenir la vôtre n’aide finalement aucun des deux. C’est un acte d’Amour que vous lui offrez qui n’est pas douloureux pour l’animal

 

Prendre la bonne décision pour l’animal à adopter:
Par quel style de famille aimerais-tu être adopté ? Souhaites-tu la compagnie d’autres animaux ? Qu’as-tu vécu avant d’être adopté ? Que penses-tu de cette personne qui souhaiterait t’adopter ? Et ensuite lui poser les questions de la personne qui souhaite l’adopter…


Animal perdu  
C’est un travail d’équipe où chacun a sa place : l’animal, son humain et le communicateur animalier. En lui demandant déjà s’il va bien : vivant ? Blessé ? Ce qu’il y a autour de lui, ce qu’il sent, a-t-il croisé des humains, des chiens, des chats,  a-t-il à manger ? …
Je peux aussi lui demander de se faire entendre par des aboiements ou des miaulements de se diriger vers une route … La recherche est très délicate et demande beaucoup de temps d’autant qu’un animal est mobile et peut se déplacer rapidement, trouver refuge chez d’autres humains pas forcément mal attentionnés, avoir été déplacé, être coincé quelque part, être épuisé donc trop faible pour réagir …